1ère année en étude sup / La vie bordelaise


crédit pattern géométrique : http://cargocollective.com/labstyle
Oui, si la vie bordelaise fut une nouveauté en cette première année d'étude supérieure, c'est bien parce que je suis une campagnarde. 

La veille de la rentrée, je me disais "bahhhh, courir en ville, quelle idée", et je ne jurais que par ma forêt et mon bassin d'Arcachon (bon, vous m'en voudrez pas, hein), j'étais plutôt austère à une vie citadine. 

Finalement, je dois avouer que ça a certains avantages, de vivre en appartement à Bordeaux. 

Déjà l'appart...bonjour la liberté, les pâtes et le clic-clac ikéa. 

Je m'y suis plutôt faite. Je suis même assez fière d'avoir eu une vie étudiante assez saine (et bam les clichés). Au début, c'était assez difficile de me retrouver seule en rentrant d'une journée de cours (sachant que de plus les cours me laissent perplexe), puis au bout de quelques jours, je m'y suis accommodée.

J'ai aussi pris conscience de mes côtés et maniaque et solitaire, et finalement, je me dis que c'est pas plus mal que je ne vive pas en coloc pour le moment. Mais comme j'ai tendance à vouloir vivre toutes les expériences possibles, je ne fais pas une croix sur la colocation, j'aimerais bien tenter cette aventure un jour, genre dans une grande coloc un peu à l'auberge espagnole (classique comme référence, je sais.) 

Et puis, quel bonheur de pouvoir écouter sa musique en toute liberté, de pouvoir manger à n'importe quelle heure... Bon ça, c'est pas tellement un synonyme de bonheur, parce qu'en général, manger à 23h30 = trop de boulot = mauvaise organisation = mauvaise nuit en perspective. Et puis, se faire des petits plats avec des légumes frais 2 pauvres plaques et un micro-onde, c'est parfois assez éprouvant. La chaudière bloquée jusqu'au mois de janvier et la baignoire bouchée aussi. 

Mais je n'ai pas tant à me plaindre, puisque j'habite dans un chouette appart bien située (coucou le tram en bas de chez moi), et ça, c'est cool. 

Et puis, Bordeaux m'apporte beaucoup de petites joies...




Histoire de laisser rentrer l'air frais (lol) bordelais dans mes poumons. Ça s'avère finalement être un de mes petits bonheurs, chausser mes baskets et fouler le Pont de Pierre, me fixer des petits objectifs du genre "teh, je dépasse cette personne avant la Place de la Bourse", courir face aux jolis couchés de soleil (vous l'aurez compris, c'est un peu ma passion). 







Coucou The House of Parliament, et big up à Purple Mad Bones que j'ai eu l'occasion de découvrir dans ce pub très british au cœur du quartier Saint Pierre.

Et parce que manger, c'est important, je vous conseille le Padang Padang et le Santosha (allez vous balader du côté de la Place Fernand Lafargue) si vous aimez la bouffe asiatique, la Kitchen Garden dans le même coin, le Tio Pépé rue des Remparts, la pizzeria Chez Totto place du Parlement. 







J'ai retrouvé cette année mon amour pour les bouquins (bon d'accord, c'est que depuis la fin des partiels) et j'aime par dessus tout bouquiner dans des jardins tout verts tout fleuris (tout en observant la population évidemment). D'ailleurs, j'aimerais bien vous faire un article sur mes éventuelles prochaines lectures, ça vous dit ?



Petit regret, j'ai pas tellement eu l'occasion de profiter de Bordeaux sur le plan culturel, puisque j'avoue en toute honnêteté ne pas avoir mis un pied dans un musée cette année (bon je suis quand même allée voir l'expo Transfert dans l'ancien Virgin Megastore) ni m'être inscrite à la bibliothèque de mon quartier. Mais ça fait partie de mes envies ! 

Conclusion, étudier à Bordeaux, c'est plutôt cool
(regarde en dessous comme c'est beau) 


Et toi, t'étudies où ?

12 commentaires :

  1. Ton article me rappelle ma première année de prépa, la vie nouvelle et les petits plats d'étudiante (un peu) fauchée.
    J'ai passé trois ans dans une minuscule chambre du CROUS de 9m², et contre toute attente j'ai aimé passer du temps seule dans ce très petit nid.
    Les premières années d'études supérieures sont les meilleures je trouve ! L'envol du nid familial, les rencontres, les premières expériences loins de son cadre habituel... Bref, il faut en profiter à fond ;)

    Belle soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire! Oui par rapport à ce début d'indépendance, je n'en doute pas et je compte bien profiter des mes quelques années de vie étudiante ;) des bisous Marine

      Supprimer
  2. hihi Bordeaux c'est super facile à vivre. Et vraiment si je dois te conseiller un musée go " Musée d'Aquitaine ", il est vraiment chouette et fluide.
    De toute façon, impossible de ne pas aimer cette ville huhu. Malheureusement j'ai dû la quitter pour la métropole Lyonnaise, un autre genre :( ...

    En tout cas t'as de la chance d'être en appart' ! Vivant en chambre étudiante, c'est pas toujours facile de vouloir partager son espace de vie comme la cuisine, quand on a envie de voir personne.

    Sinon, en bar y'a encore plus sympa ! Mais un peu perdu :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je note, t'as raison faut que j'aille y faire un tour en plus j'habite à côté j'ai aucune excuse ;)
      Lyon, c'est comment ?

      Et oui je reconnais que je suis assez chanceuse, je peux imaginer que ça a des inconvénients de vivre en chambre étudiante...

      Tell me pour les bars!!

      Merci pour ton petit mot des bisous à toi :)

      Supprimer
  3. Ah bah voyons D8
    Lyon c'est très sympa aussi. Bon c'est BEAUCOUP plus grand, et je t'avoue que suis une habituée de la campagne, donc déjà Bdx c'était géant pour moi... mais là c'est un nouveau monde. Mais c'est très facile à vivre aussi, même si les TCL ( équivalent notre nouveau "TBM" ) sont pas souvent au taqué xD.
    Le métro c'est trop génial ! Même si au début je flippais trop D8

    Bah, c'est pas trop grand pour le ménage, mais c'est compliqué si tu es casanier, tu tournes vite en rond et un peu oppressant en fin de compte.

    Alors tu as le " Pavillon Noir " dans un style pirate, un bar à rhum. C'est super sympa comme ambiance, si tu aimes bien ça.
    Après si tu aimes l'Irlande, tu as le " Connemara ", et c'est juste génial, en plus les serveurs sont supers cools !
    Tu as aussi " L'alchimiste " où l'ambiance est super cool ( encore xD ) et le décor est chouette.
    ( Et y'en a un autre aussi plus classique, mais j'ai oublié le nom. ahahah... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je voyais Bordeaux comme une ville géante et finalement on en fait vite le tour :) Je pense que ça ne me déplairait pas de vivre dans une ville plus grande, avec encore plus de quartiers à explorer !

      Oui j'imagine!
      Merci pour ces bonnes adresses. Et oui j'adore le rhum alors je testerai sans hésiter !
      Le Connemara je connais déjà j'habite vraiment juste à côté c'est vrai que l'ambiance est cool j'y vois toujours des musiciens et tout, mais shame on me je n'aime pas la bière, c'est limitant aha

      Supprimer
    2. Je me perd encore dans Bordeaux. Après c'est parce que je suis vraiment nulle en orientation...

      Hihi. Les musiciens c'est mes potos 8) ( lol je fais de la pub... ) Mais effectivement si tu n'aimes pas la bière c'est un peu limitant.

      Supprimer
    3. Je peux comprendre aha!!
      Et oui tristesse..........

      Supprimer
  4. Génial cet article bilan :) C'est pas si mal la vie étudiante ! Je connais pas du tout Bordeaux, ça a l'air d'être une ville sympa pour faire ses études :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh merciiii
      et oui c'est clair, c'est plutôt cool d'être étudiant, je pense que ce sont de bonnes années, et surtout en étudiant dans des villes comme Bordeaux :)

      Supprimer
  5. Je suis partie de chez moi pour faire mes études, je suis donc à Lyon depuis début septembre et je dois dire que tous les petits trucs de type indépendance et jemangecequejeveux c'est plutôt cool ^^

    RépondreSupprimer